1999

Une seule édition ne suffisait pas ! En la Techno Parade, la Techno avait trouvé un refuge, voire plus, son émissaire. Un vent de liberté à l’effet révolutionnaire soufflait sur la musique électronique! À la façon d’une croisade musicale, d’une révolution sonore ou plus simplement d’une promenade analogique, les deux premières éditions de la Techno Parade (98 et 99) ont offert une large visibilité au mouvement Techno trop longtemps diabolisé par la société. Confirmer la diversité des acteurs de la scène électronique, prouver leur capacité fédératrice (200 000 personnes) ainsi que leur farouche volonté de défendre la création contemporaine et l’expression des jeunes générations, c’est avant tout ça la Techno Parade.

Lors de l’A.G. ‘’fondatrice’’ de la Techno Parade du mois de mars 1998, il avait été défini que ce rassemblement devait offrir une large visibilité au mouvement techno dans sa diversité culturelle et musicale. Ainsi, la Parade devait être un moyen de gagner la reconnaissance de l’opinion, ce qui est l’un des principaux objets de l’association Technopol. Faire naitre l’Utopie à travers une musique futuriste humainement délectable. Sur fond de reconnaissance médiatique, de communion de tous les styles de musique électronique, de respect et tolérance du mouvement techno et ajouté à une garantie de l’intégrité artistique des DJs, la Techno Parade frappait un grand coup de cymbale dans les tympans de ses réfractaires. Les bases posées en 1998 permettait à cette épisode 1999 de se dérouler dans des circonstances hautement plus idylliques. On se souvient de la performance endiablé de Carl Cox (en écoute et à voir ci-dessous) comme message prophétique d’une nouvelle ère en devenir.

En 1999, ça faisait déjà du bruit, beaucoup de bruit. On se souvient notamment des douces fantaisies lyriques de nos amis du char Biomécanik. Un peu de poésie apocalyptique annonciatrice d’un tremblement de terre pour nos sens.

Nostradamus l’avait prédit :

« Nous approcherons de la Fin

Quand au milieu d’un long cortège,

Apparaîtra Manu Le Malin

En ce jour de Sainte Nadège.

« Et chevauchant le grand cocon

Dans lequel la Bête dort encore,

Seront présents les sept démons,

Mixant leur terrible hardcore. »

Comme on pouvait le lire dans l’humanité.fr en 1999 : « La deuxième Techno Parade a drainé 250 000 fêtards dans les rues de Paris ce week-end. Impressions à chaud sur ce festin dionysiaque de danse et de musiques électroniques.» « L’ambiance rappelle la fête foraine, avec son brassage, ses abus en tous genres, ses petits caïds toujours prêts à la bagarre. Mais pas de gros problème de sécurité cette année : un service d’ordre remarquable dissuade les briseurs de fête. » Source L’Humanité.

Retrouvez en exclusivité l’interview et le mix de SHAZZ pour les 15 ans de la Techno Parade !

 

Carl Cox Dj Set @ Techno Parade 1999 by Technopol Techno Parade on Mixcloud