2011

2011 rime avec liberté, humanisme et indepen’danse ! Une année où le rôle libérateur de la danse et le souffle de liberté traversèrent un Moyen-Orient en pleine transition démocratique. La Techno Parade a eu lieu le 17 septembre. Le char Sound of Carthages était l’invité d’honneur.
Cette édition fut une véritable dédicace à toutes celles et tous ceux qui offrent leur corps à la danse. En 2011, la Techno Parade souhaitait célébrer le rôle libérateur de la danse et le souffle de liberté qui a traversé le monde. La Techno Parade s’est offert un « pimp daddy international » en la personne de Bob Sinclar, un pays invité d’honneur épris de liberté et de justice avec la Tunisie sans oublier une ribambelle de chars tonitruants.

Char Dub Station

La Danse, thème majeur de cette 13e Edition, vecteur d’échange et de partage dans l’univers des musiques électroniques permis l’expression normalisée d’un phénomène sociétal assumé. Un chef d’orchestre mondialement reconnu, Bob Sinclar, pour une techno parade irrémédiablement orientée vers la gestuelle corporelle. Des lors qu’indépendance rime avec danse, la messe est dite. La Techno Parade comme catalyseur des mouvances électroniques actuelles. Pas moins de 16 chars s’étaient réunis pour fêter la culture électronique sous toutes ses formes stylistiques. Le dub a fait une percée remarquée par Dub Station, collectif historique de ce genre désormais populaire en France.  Entre un public respectueux, un parrain engagé, un staff dévoué à faire de cet événement annuel une icône des festivals de rue en France, cette Techno Parade 2011 a une fois de plus prouvé son authenticité malgré un renouvellement perpétuel.

 

 

Cette 13ème édition de la Techno Parade a aussi été l’occasion pour Technopol de lancer “la semaine de la Techno Parade”, qui s’est déroulée du 12 au 18 septembre à la Gaîté Lyrique, la Médiathèque des Halles, le 6B, l’IRMA et la Plage du Glazart. La semaine de la Techno Parade était dédiée à la mise en avant des différentes problématiques liées à l’écosystème électronique comme la prévention des risques en milieu festif, la création musicale assistée par ordinateur avec notamment une présentation par l’artiste ScanX du logiciel Ableton, un débat sur la licence globale versus HADOPI par Musiques Tangente, etc. Cette semaine a permis de renforcer le discours de Technopol à l’attention des professionnels et des amateurs en cours de professionnalisation.

Sans oublier que cette édition a rendu hommage à l’un de ses fondateurs, Henri Maurel, sans qui rien de tout ça n’aurait pu être possible. Un rêve amorcé et perpétué par la Techno Parade sous la devise : « Retrouvons l’utopie ! »

ITW BOB SINCLAR PARRAIN 2011 par technopol

 


Jack de Marseille DJ Set Showcase @ Techno Parade 2011 by Technopol Techno Parade on Mixcloud