Sacem – Rex Club – BPM Contest – Trax

Pour sa première participation, la Sacem s‘est acoquinée avec le Rex Club, BPM Contest et Trax pour vous proposer un char sous le signe de l’énergie et du beat. Line up de feu et délire de l’artiste Matthieu Dagorn, ici on aime le beat et on le revendique !

 

LINE UP

  • Arnaud Rebotini
  • Electric Rescue
  • ONYVAA
  • SAMA’
  • Sara Zinger

 

Arnaud Rebotini

Arnaud Rebotini jongle entre plusieurs casquettes : auteur, compositeur, interprète, producteur et fondateur du label Black Strobe Records… une référence dans le monde de la techno française. Il consacre une partie de sa carrière aux productions électroniques et sort plusieurs albums en son nom propre : « Music Components » (Black Strobe Records, 2008), « Someone Give Me Religion » (Black Strobe Records, 2011) et plus récemment la B.O. de « 120 Battements par minute » de Robin Campillo (Because Music, 2017) pour laquelle il a reçu un César. Passionné de synthétiseurs analogiques et collectionneur, Arnaud Rebotini se distingue dans ses lives électro en abandonnant l’ordinateur au profit d’une techno analogique pilotée depuis ses synthés vintage.

Electric Rescue

Infatigable passionné et activiste touche-à-tout, Electric Rescue agite la scène techno hexagonale depuis deux décennies. Militant de la rave, on le retrouve sur tous les fronts, et quand il ne s’affaire pas derrière les platines des clubs les plus prestigieux de France et de Navarre, seul ou avec ses autres projets (Möd3rn avec Kmyle et Maxime Dangles ou W.LV.S avec The Driver), c’est par le biais de son label Skryptöm et ses fameuses résidences au Rex Club ou les mythiques soirées Play qu’Antoine Husson électrise l’underground techno français.

Mais son amour pour la musique, c’est avant tout par la composition qu’il l’exprime. Producteur ultra prolifique, Electric Rescue est le gardien d’une techno sans concession. Ses créations s’exportent sur les labels les plus prestigieux, de Cocoon à Bedrock en passant par Soma et récoltent un soutien unanime de la part de la scène électronique mondiale de Laurent Garnier à Marcel Dettmann, sans manquer de séduire la nouvelle génération de producteurs. Une identité forte, authentique et une empreinte sonore atypique qui lui a permis d’écumer de belles scènes, de la Concrete au Berghain/Panorama Bar en passant par les Piknic Electronik montréalais ou encore une tournée en Chine. Après la sortie d’un superbe album ‘Parallel Behaviors’ sur son propre label en 2016, Electric Rescue a multiplié les releases et les nouveaux projets avec notamment le lancement de LAVAL son nouveau projet live orchestré avec son acolyte Kmyle, dont sortira prochainement un premier album, sur Stockholm LTD.

En 2018, le parrain de la techno française promet de rester en grande forme et il l’a déjà démontré notamment à travers son apparition à la Philharmonie de Paris dans le cadre du festival ‘FLASHBACH’ avec le violoniste Gaspar Claus, avec un nouvel EP en préparation sur Virgo mais également avec le lancement de son nouveau label, Esquisse Records, sur lequel il invitera plusieurs artistes internationaux emblématiques pour des remix de ses propres productions dont une première sortie est annoncée pour la fin du mois de mai prochain.

ONYVAA

Originaire de Californie, la DJ et productrice ONYVAA est l’une des récentes arrivantes sur la scène techno Européenne, connue pour sa techno mélodique aux influences de Detroit teintée de sons analogiques bruts. Basée à Paris, ONYVAA a créé son propre label vinyl et digital baptisé Passeport Records, distribué et pressé par Word and Sound à Hambourg en Allemagne.

Passionnée de fiel recording, elle capture des sons organiques du monde entier pour les encapsuler dans ses productions. Soutenu par Laurent Garnier, Maya Jane Coles, Joris Voorn, Paco Osuna et bien d’autres, son label Passeport lui offre une autonomie créative incontestable.

Sa techno, à la fois provoquante et sans fioritures, lui a valu de jouer sur des scènes réputées comme au Rex Club, au Future Frequency Festival ou bien dans l’émission Cercle au Musée de l’Air et de l’Espace ainsi qu’à l’Institut du Monde Arabe aux côtés de DJs tels que Pan-Pot, Luke Slater, Amelie Lens, Charlotte de Witte, ANNA et Bambounou.

ONYVAA a pour futur projet d’organiser ses propres « Passeport Nights » autour du monde, soirées durant lesquelles elle entend captiver ses auditeurs avec ses sets énergiques et émotifs aux différentes sonorités, d’Afrique, d’Asie et d’Australie mais aussi d’Europe, d’Amérique du Nord ou bien encore d’Amérique du Sud.

SAMA’

Artiste emblématique de la communauté underground palestinienne, SAMA’ (anciennement Skywalker) est la première DJ à avoir importé le mouvement Techno à Ramallah. 

Pianiste depuis son jeune âge, elle a commencé à mixer en 2006 pour des soirées organisées autour de Ramallah, avant de commencer à produire sa propre musique en 2010, tout en développant son intérêt pour la production, et la synthèse avec un focus sur la musique électronique, techno, House et deep House. Son son : une techno percutante, à la fois sèche et musicale, le tout avec un twist tout à fait personnel. SAMA’ a mixé dans plusieurs évènements au Moyen Orient (Caire, Amman, Ramallah, Haïfa) et en Europe (Londres, Wales, Paris, Anvers, Bordeaux, Marseille, Rome).

Elle a ensuite déménagé en Angleterre, où elle a décroché une licence en ingénierie audio et de production musicale de la SAE de Londres, puis au Caire où elle a été tour à tour ingénieur du son, compositrice de musique de films, productrice de musique, tout en donnant des formations professionnelles et animant des workshops dans la musique et l’ingénierie audio.

En 2013 elle signe avec le label londonien Itchycoo Record pour un premier EP « Life’s pace », sorti sous le nom de Skywalker, qui contient une variété de genres : dub, deep, progressive, dubstep et expérimental. En 2015, elle sort son second EP « Quantum Morphosis », en temps que Skywalker, de manière indépendante.

En mai 2016, Sama s’est associé à Eka3, en Egypte, première plateforme régionale vouée à la promotion, à la production, à la distribution et au booking des artistes indépendants du monde arabe. Avec eux, elle a fondée la première agence d’édition en musique de la région, AWYAV. Sama Abdelhadi fait parti des lauréats 2017 de l’Institut Français, et est depuis avril 2017 en résidence à la Cité Internationale des arts à Paris, durant laquelle elle travaille sur un nouveau live. 

Sara Zinger

La DJ & productrice, newcomer de la scène française, symbolise avec talent et charisme la force de persévérance d’une jeune génération électro se réinventant en permanence. Avec son sens du look quasi inné́, sa légitimité́ profondément ancrée dans la scène musicale underground et ses nouvelles chansons prêtes à élargir ses horizons, Sara Zinger n’aura pas à trop forcer sa nature pour s’afficher comme une authentique icône contemporaine.