Technopol

Le char officiel des 20 ans de la Techno Parade se devait de représenter une certaine idée de la diversité des musiques électroniques. L’acid techno de Voiron croisera ainsi l’électro pop de Michaël Canitrot, le gabber des Casual Gabberz et la techno plus sombre de Regina Demina, connue pour ses performances alliant musique, chant, poésie et mise en scène.

LINE UP

  • Michaël Canitrot
  • Casual Gabberz
  • Regina Demina
  • Voiron
  • Crew Technopol
  • Lecomte de Bregeot 
  •  

    Michaël Canitrot

    DJ, producteur mais aussi organisateur de soirées, ce talent articule toutes ces activités autour de sa passion première : la musique. Un domaine dans lequel il s’est très vite fait un nom. Créateur des soirées So, Happy in Paris ?, il fait voyager son concept dans les clubs internationaux les plus branchés, de Paris à Miami et de Barcelone à Tokyo. En tant que DJ, Michael se produira lors de près 100 dates cette année.

    Casual Gabberz

    Casual  Gabberz  est  un  collectif  de  cinq  artistes  organisant  des  événements  club  d’inspiration  Gabber.  Fasciné  par  ce  courant  né  aux Pays  Bas  dans  les  années  90,  le  crew  se  plaît  à  réinventer  ce  style  en le  teintant  d’influences  club  contemporaines,  tissant ainsi  un  lien  entre le  mouvement  hardcore  originel  et  les  genres/sous genres  de  la  génération  internet.

    Actif  depuis  2013  dans  les  salles  parisiennes,  multipliant  les  collaborations,  les  line up  improbables,  Casual  Gabberz  se  mue  en label  et  concrétise son  approche  inédite  et  rafraîchissante  en  sortant  une  compilation  double  CD  rassemblant plus  de  40  artistes.

    Lecompte de Bregeot

    Lecomte de Brégeot a.k.a. Yannick Lecomte est compositeur, producteur et DJ français, originaire de Lyon.

    Né en 1986,Lecomte de Brégeot, est très jeune immergé dans la musique électronique à travers les rave party où il joue ses premiers disques. Après quelques années passées derrière les platines, il s’ouvre alors à la composition et se passionne pour les boîtes à rythmes et les synthétiseurs.

    En 2016, sort son premier EP « There was a day », suivi de son single « Carry on » en 2017. Lecomte de Brégeot est alors playlisté par la presse française spécialisée (Trax, Tsugi) auprès d’artistes de renommée internationale comme Sébastien Tellier ou Todd Terje. Définitivement électroniques, ses compositions fusionnent habilement sonorités des années 80 et musiques actuelles. Elles se nourrissent de multiples influences : Techno, New Wave, House mais aussi Pop. Le fruit de ces inspirations a permis à Lecomte de Brégeot de construire, au fil des années, sa signature sonore .

    Son nouvel EP « Pretty Ashes » est sorti en novembre 2017, une nouvelle opportunité pour l’artiste de dévoiler sa singularité.

    Regina Demina

    Actrice, Mannequin, Réalisatrice, Danseuse, Regina Demina touche à tout et le fait bien. Signé sur le label de Marc Collin, Kwaidan Records, Regina Demina a sorti son premier EP « L’été meurtrier » fin avril 2018.

    Elle tourne en live ou en Djset. Fan de Gabber et de Hard music, ses sets sont abrasifs, sombres et puissants. Elle a collaboré avec Manu Le Malin sur une création pour le Palais de Tokyo, avec Lester pour la pièce sonore ALMA pour le Cargo de Nuit, ..

    Voiron

    Depuis  quelques  années,  le  DJ  et  producteur  Voiron  souffle  un  vent  de  fraicheur  sur le paysage  électronique  français.  Il  est  très  vite  remarqué  pour  ses premières  sorties  sur des  labels  underground  comme  Cracki,  Concrete  Music  et  Rave  or  Die.  Il  sort  du lot  en  proposant  un  univers  complètement  décomplexé  marqué  par  le  sens  de  l’humour  de  la génération  Internet  ainsi  qu’une  esthétique  rêveuse  qui  conjugue  différents  genres  avec naïveté.  Plutôt  que  de  se  revendiquer  des  scènes  les  plus  nobles  et  vénérées  de  la musique  électronique,  Voiron  puise  ses  influences  parmi  les  vilains  petits  canards,  ces styles  trop  souvent  relégués  au  fond  de  la  classe  car  considérés  comme  trop  forts,  trop intenses,  trop  rapides  ou  pas  assez  raffinés.

    Il  revisite  dans  son  live  des  univers  complémentaires  :  acid,  rave,  hardcore,  gabber, ghetto  et  hard  house  pour  n’en  citer  que  quelques-uns.  Il  nous  invite  à  nous  (re)plonger tête  baissée  dans  ces  genres  dont  il  nous  propose  sa  propre  interprétation,  en  mettant l’accent  sur  l’impact  immédiat  et  irrésistible  du  live  unique  en  son  genre  joué par le producteur  parisien. Départ  imminent  pour  Voironland,  attachez  votre  ceinture  !